Les prises de terre

PRISES DE TERRE

 

mesure tension
Les accidents d’origine électrique sont plus fréquents qu’on ne le croit. Souvent très anciennes, beaucoup d’installations ne respectent pas les règles de sécurité d’aujourd’hui. Chaque année, l’électricité est la cause de plus de 60 000 incendies, 4 000 victimes, dont 100 à 200 décès.
Les causes en sont diverses :
–  l’absence de prises de terre ou une mise à la terre non conforme ;
–  fils électriques vétustes ;
–  mauvaises installations d’équipements électriques en particulier au voisinage de points d’eau tels
que douche, baignoire, lavabo, évier… ;
– fusibles à fils à base de plomb réparés par des moyens de fortune ;
– emploi de matériels non conformes à la réglementation tels que prolongateurs, guirlandes…

Le risque lié à la prise de terre se distingue des autres par le fait qu’il peut passer totalement inaperçu de l’utilisateur jusqu’à l’intervention d’un électricien, lors d’une modification de l’installation par exemple, ou malheureusement lors d’un accident.

Autrefois, la mise à la terre par l’intermédiaire de l’installation intérieure d’eau était souvent utilisée comme relai pour véhiculer vers la terre les « courants de défaut ». Encore fallait-il impérativement qu’au bas de cette installation (en tout état de cause avant la conduite générale d’arrivée d’eau qui est propriété du fournisseur d’eau) soit installée une prise électrique et une installation de mise « physique » à la terre conforme à la réglementation. Notons que ce type d’installation n’est pas réglementaire et est dangereux, notamment du fait de la présence de joints entre différentes tuyauteries qui sont des isolants électriques et qui ne permettent plus d’obtenir une mise à la terre satisfaisante.
Enfin, lorsque les fournisseurs d’eau ont entrepris de moderniser leur réseau de distribution en remplaçant les anciennes conduites par des tubes en matière non conductrice de l’électricité, les installations qui disposaient jusqu’à présent d’une mise à la terre médiocre (grâce aux tuyaux d’adduction conducteurs) se sont retrouvées, sans le savoir et quasiment du jour au lendemain, sans aucune prise de terre.

Pourtant, une prise de terre, caractérisée par une très faible résistance et une capacité à conduire le courant interne, est vraiment nécessaire pour sécuriser les appareils à poste fixe (four, cuisinière, lave-linge, convecteurs…) ainsi que certains appareils mobiles qui sont de classe I (3 fils d’alimentation dont un bicolore jaune-vert dit conducteur de protection, communément appelé « fil de terre »). Dans ces appareils, si un défaut électrique apparaît, le courant ne peut se répandre dans des parties accessibles à l’utilisateur (comme le châssis ou la carrosserie…) mais est dévié par le conducteur de protection (s’il est conforme à la réglementation) vers la prise de terre telle que décrite précédemment. Dans ces conditions, et seulement dans celles-ci, le courant devient sans aucun danger pour l’utilisateur.

TEXTES APPLICABLES
(Ces textes sont donnés à titre informatif et ne sauraient se substituer à la réglementation en vigueur)
– Norme NF C15-100/A4 (mai 2013) : Installations électriques basse tension.
– Norme NF EN 50522 (décembre 2012) : Prises de terre des installations électriques à courant alternatif de puissance supérieure à 1 kV.
CONSEILS DE PREVENTION
– Après des travaux de plomberie, faites vérifier par des professionnels que le branchement à la terre est toujours efficace.
– Demandez au syndic de l’immeuble qu’un contrôle des prises de terre soit effectué.
– Si votre habitation a été construite avant 1991, vérifiez ou faites vérifier que les prises de courant sont bien reliées à la terre (et non sur la colonne montante d’eau comme c’est le cas fréquemment) et qu’elles sont associées à un disjoncteur différentiel.
– En cas de doute, faites contrôler votre installation par un électricien. Toute mauvaise installation peut avoir des répercussions graves non seulement sur vous-même, mais également sur vos voisins.
– Achetez, de préférence, des appareils électriques portant la marque NF. Ils sont conformes aux normes de sécurité et ont subi des essais et des contrôles sévères

– Faites réviser et entretenir périodiquement votre installation. Comme tout autre matériel, les fils s’usent, se dénudent… N’oubliez pas que l’électricité ne se voit pas, ne s’entend pas, n’a pas d’odeur. Vous pouvez vivre à côté d’une installation dangereuse sans le savoir.
– Ne vous improvisez pas électricien, sans aucune connaissance précise. Vous risquez un accident grave. L’installation d’une prise de terre par un professionnel est indispensable.

QUE FAIRE EN CAS D’ACCIDENT ?
– Précipitez-vous vers le disjoncteur général et coupez le courant avant tout contact avec la victime. Chaque seconde compte.
– Appelez immédiatement les services d’urgence (SAMU : 15 ; Sapeurs-Pompiers : 18).
– Si le blessé respire et n’a pas perdu connaissance, attendez calmement l’arrivée des secours. Si le blessé s’évanouie et qu’il ne respire plus, suivez les consignes (bouche à bouche, éventuellement massage cardiaque) qui vous auront été potentiellement indiquées par les services d’urgence lors de votre appel téléphonique.
– Surtout, ne transportez pas le blessé, ne lui soulevez pas la tête, ne lui donnez pas à boire.
– En cas d’accident grave, la rapidité des secours est déterminante. Les premiers gestes (respiration artificielle, massages cardiaques externes…) devraient être connus de chacun. Les cours de secourisme vous les enseignent en quelques heures de stage. Quelques heures qui peuvent sauver une vie…

PRISES DE TERRE

fiche sécurité  COMMISSION DE LA SÉCURITÉ DES CONSOMMATEURS.    WWW.securiteconso.org
(Mise à jour – Novembre 2014) 

Print Friendly, PDF & Email

Laissez un commentaire